Réunie lundi, l’instance disciplinaire du football italien, qui examinait les incidents survenus samedi lors de la rencontre entre les champions d’Italie et la Sampdoria (0-0), a sanctionné l’entraîneur nerazzurro, José Mourinho, coupable d’attitudes provocatrices, mais également les milieux Esteban Cambiasso et Sulley Muntari. Le Ghanéen, qui avait « tenté de donner un coup de poing à un adversaire » purgera deux matches de suspension.