L’après-Coupe du monde se prépare dès maintenant en Iran. Et les triples champions d’Asie ont de l’ambition. A en croire la presse locale, c’est Sven Goran Eriksson, l’actuel sélectionneur de la Côte d’Ivoire, qui serait la cible d’une cour assidue de la part des Perses.


Sven Goran Eriksson n’a, pour l’heure, qu’un objectif en tête: la Coupe du monde avec la Côte d’Ivoire. Mais après? Une chose est sûre, le Suédois ne sera pas à la tête des Eléphants. Du coup, les offres affluent – déjà – sur le bureau du technicien de 62 ans.

Et surprise, c’est une destination exotique qui se profile pour l’ancien entraîneur de l’Angleterre et du Mexique. En effet, la fédération iranienne de foobtall a affirmé avoir approché Eriksson pour l’après-Mondial.

« L’IFF a demandé à Sven Goran Eriksson de prendre en main l’Iran en vue de la Coupe d’Asie 2011 et il a montré un intérêt pour notre sélection, contre 1,6 million de dollars », a expliqué Mehdi Taj, le vice-président de la fédération, à Iran Sports Press.

1,6 million de dollars

L’actuel sélectionneur de l’Iran, Afshin Ghotbi, serait donc sur la sellette, d’autant que l’IFF ne se cache pas d’avoir approché d’autres coaches de renom. Aux dernières nouvelles, l’ancien sélectionneur de la Turquie, Fatih Terim, aurait également été approché.

Mehdi Taj aurait d’ailleurs confirmé ses tractations, indiquant que l’IFF serait disposée à payer une forte compensation à Ghotbi dès qu’un remplaçant d’un autre calibre serait disposé à rejoindre Téhéran.

Pour rappel, la Coupe d’Asie, dont le tirage au sort a lieu à la fin du moi d’avril, se déroule en janvier 2011 au Qatar. L’Iran, déjà trois fois vainqueur de l’épreuve, n’a plus inscrit son nom au palmarès depuis 1976, malgré des joueurs du calibre de Mehdi Mahdavikia (Eintracht Francfort), Rahman Rezaei (Livourne) ou Masoud Shojaei (Osasuna). Peu probable cependant de voir le boss des Eléphants, pourtant passé par Notts County, rejoindre la stricte République islamique.