Mark Wotte, le manager néerlendais d’Ismaily, le sait: son club n’a plus le choix à l’heure d’affronter la JSK, ce week-end, pour le compte de la 5e journée de la Ligue des Champions. « Nous sommes dans l’obligation de remporter les trois points de la victoire. Pour nous, c’est vaincre ou périr. Nous n’avons pas d’autre alternative si nous voulons atteindre le stade des demi-finales. Nous avons pris connaissance de la pelouse et je la trouve bonne », a affirmé l’entraîneur du club égyptien à El Watan.