Revenu de blessure il y a quelques semaines, l’international camerounais Jacques Zoua du FC Bâle revient sur son année écoulée et sur ses projets. Il s’est confié à Afrik-foot.


Afrik-foot : Jacques, à seulement 19 ans vous avez un parcours impressionnant. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Jacques Zoua : J’ai été formé au Coton Sport de Garoua au Cameroun. Je n’ai connu qu’un seul club dans mon pays natal. J’ai été surclassé et j’ai joué pendant deux ans avec l’équipe première. On a réalisé le doublé Coupe-Championnat deux ans de suite. J’ai été repéré par le FC Bâle, lors de la Ligue des Champions africaine en 2008 et lors de la CAN des moins de 20 ans.

Vous venez de lancer un site internet à votre nom (www.jacqueszoua.com). Quel est l’intérêt de la démarche ?

Je pense que c’est très bon pour un joueur de football professionnel de créer un site. C’est bon pour les fans. On les tient informés de ce qu’il se passe avec mon club, de mon évolution et de mon état de forme.

Comment avez-vous eu cette idée ?

C’est un ami, Rémy Buisine qui m’a parlé de ce projet. Il a créé une société qui s’appelle Sports Future And Communication. Elle travaille sur la création de site officielle pour des joueurs de football professionnels. Ça m’a tout de suite plu, je trouve que c’est très important.

Votre première année chez les professionnels au FC Bâle a été plutôt satisfaisante malgré vos blessures à répétitions. Quel bilan en tirez-vous ??

Je suis très satisfait de ma première saison avec les professionnels. J’ai été surclassé une fois de plus avec l’équipe première mais je me suis blessé à la fin de la saison. Mais dans l’ensemble je suis content car avec mon équipe on a réalisé le doublé Coupe-Championnat en 2010. Le seul bémol c’est ma blessure qui m’a empêché de participer au Coupe du monde de football, qui se déroulait en plus sur le continent Africain.

Parlons des Lions Indomptables. Vous avez été sélectionné par Paul Le Guen dans la pré-liste des 30 retenus pour participer à la Coupe du monde, finalement votre blessure n’a t-elle pas été un mal pour un bien aux vues des résultats du Cameroun dans le tournoi ?

Le Cameroun n’était pas dans ces bons jours. En tant que Camerounais, j’étais avant tout supporter de mon équipe. J’ai compris le peuple qui voulait une victoire mais j’ai également compris les joueurs. Je me suis mis à leur place. Le foot c’est comme ça, ça ne se passe pas toujours comme on veut.

Aujourd’hui, ça va mieux, vous revenez d’un long enchaînement de blessures. Vous étiez remplaçant au match aller du 16e de finale de la Coupe de la Ligue contre Moscou (2-3) et n’avez joué que 5 minutes. Pas trop déçu ?

Non, c’est normal, je reviens de blessure. Ça ne m’a pas trop gêné de ne pas joué, c’est le jeu il faut faire avec. Mais je pense être titulaire pour le match retour.

La semaine dernière en championnat, vous avez été aligné 85 minutes contre le FC Sion (1-0), quelles sont vos impressions ?

On a fait un très bon match contre le FC Sion. On a respecté les consignes du coach. Je me suis senti bien avec le reste de l’équipe. J’ai failli marquer. Tout s’est bien passé, on confirme notre place de leader du championnat.

Y a t-il un championnat qui vous fasse rêver ?

Je rêve comme chaque footballeur de jouer dans les meilleurs clubs du monde. Mon objectif est d’atteindre le plus haut niveau. Des clubs comme Barcelone et le Real Madrid me font rêver. Mais aussi Manchester City, Lyon, Marseille, Lille et le PSG.