Joao Pinto est sans doute l’un des plus beaux footballeurs que le Portugal ait jamais produit. Milieu de terrain élégant, l’ancien international devenu consultant pour la télévision est passé par Benfica ou le Sporting. Mais peu importe, une de ses anciennes idoles jouait pour l’ennemi, le FC Porto. « Quand on parle du football algérien, on pense forcément à Rabah Madjer. Pour moi, c’est l’un des meilleurs joueurs de tous les temps, c’est mon préféré. J’essayais toujours d’imiter son jeu. Je ne vous cache pas que j’aurais aimé jouer avec lui, mais il était plus âgé que moi », a expliqué Joao Pinto à Compétition.