Tunisie, Togo, Ghana, Angola, Côte d’Ivoire, les sélections africaines qualifiées à la Coupe du monde arrivent petit à petit en Europe pour se préparer à la Coupe du monde de football, en Allemagne. Au programme, de nombreux match amicaux pour les cinq qualifiés du continent. Le Sénégal et le Maroc, non qualifiés, ne sont pas en reste et serviront de sparring-partners à la Corée du Sud et aux Etats-Unis.



 « Comme le dernier soldat qui ne tombe pas dès le premier tir »

La sélection angolaise est arrivée samedi en Allemagne où elle participera à sa première Coupe du Monde de football. Pour leur dire au revoir, les autorités nationales n’ont pas lésiné sur les mots. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, José Marcos Barrica, a affirmé vendredi que la grandeur de l’histoire et de l’âme des Angolais rejetait l’idée de l’humiliation anticipée au mondial. Pour lui, les footballeurs nationaux devront être déterminés « comme le dernier soldat qui ne tombe pas dès le premier tir (…) de l’adversaire », cite l’Agence nationale de presse. Quant au Président de l’Assemblée Nationale, Roberto de Almeida, il a exhorté les joueurs et l’équipe technique à avoir une attitude patriotique et exemplaire pour bien défendre les couleurs nationales, jeudi, à Luanda, devant 3 000 personnes réunies dans le stade « Coqueiros ». Arrivés samedi à Celle, aux environs de Hanovre, les Palencas Negras se sont entraînées le jour même. Ils affronteront l’Italie, le 30 mai prochain, à Naples, avant de se frotter aux Etats-Unis et à la Turquie. L’Angola jouera son premier match du groupe D le 11 juin, à Cologne, contre le Portugal, avant de s’attaquer au Mexique et à l’Iran.

 « Mourrez pour le Ghana »

« Mourrez pour le Ghana », exhorte le quotidien Graphic Ghana. Mercredi, avant de quitter Accra pour l’Autriche, où ils se préparent, le Président John Kuffor a lui aussi adressé un message à ses Black Stars. « Ne soyez pas ‘facile’, soyez intelligents, visez le but et bougez comme une et même machine. Nous ne pouvons que prier pour que Dieu vous remplisse de force et pour que vous reveniez avec des honneurs », leur a-t-il dit. Le quotidien ghanéen indique que le chef de l’Etat a donné sa confiance à l’équipe technique, même si celle-ci a provoqué un tollé en ne sélectionnant pas le milieu de terrain Laryea Kingston et les deux attaquants Isaac Boakye et Baba Amando. Le Ghana va se préparer en affrontant la Turquie dès jeudi, à Bochum, puis la Jamaïque, à Leicester, en Angleterre, le 29 mai, et la Corée du Sud le 4 juin à Edinburgh, en Ecosse. Ils débutent leur tournoi le 12 juin, face à l’Italie, avant de jouer la République Tchèque et les Etats-Unis.

 Les Eléphants au complet face à la Suisse

Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont, pour leur part, choisi la France et Vittel, dans les Vosges, pour se préparer. Ils y sont arrivés vendredi 19 mai pour une première semaine « axée sur la récupération », a indiqué Henri Michel, le sélectionneur. Pour le premier match amical, samedi, contre la Suisse, à Bâle, tous les titulaires devraient être alignés. Ce sera « notre premier test avant la Coupe du Monde. Nous allons mettre en place nos principes de jeu. Cela va aussi nous permettre de faire évoluer les titulaires pressentis, hormis les deux défenseurs d’Arsenal, Eboué et Touré, qui seront probablement encore laissés au repos. Ce n’est pas évident de gérer vingt-trois joueurs sachant que certains ne joueront peut-être pas du tout. Mais pour cela, ils doivent être traités d’égal à égal. Ce sont des professionnels, ils comprendront », a indiqué Henri Michel. Finalistes de la dernière Coupe d’Afrique des Nations, les Eléphants n’en « manquent [pas moins] d’expérience », selon le sélectionneur. Il leur en faudra pourtant pour tenter d’arracher l’une des deux places qualificatives du groupe C, où ils seront opposés à l’Argentine, aux Pays-Bas et à la Serbie.

 Préparation zen pour les Eperviers

Arrivés depuis le 15 mai à Wangen, les Eperviers du Togo vont débuter dès mardi leur dernière série de matchs amicaux en se frottant à une sélection bavaroise, à Aindling, avant d’affronter l’équipe de Augsbourg (3è division), dimanche. Etrange préparation – face à des clubs et non des sélections – que celle des Togolais, qui poursuivront en jouant le Bayern Munich (5 juin) – dont les titulaires sont déjà en vacances où en sélection – avant de revenir dans leur ville, Wangen, y défier un club de division régional, selon le programme arrêté par la Fédération togolaise de football. Les Eperviers avaient perdu 1-0 une rencontre amicale face à l’Arabie Saoudite, le 14 mai dernier, à l’issue d’un stage à Amsterdam. L’attaquant vedette Emmanuel Adebayor, laissé au repos après la finale de la Ligue des Champions, que son club, Arsenal, a disputé, a participé lundi à son premier entraînement. « Nous avons une grande envie de nous racheter [de la Can]. Cela risque d’être très difficile pour nous, mais nous donnerons le meilleur de nous-mêmes », explique-t-il sur le site Fifa de la Coupe du Monde. Selon StarAfric.com, Otto Pfister, entraîneur du Togo depuis trois mois, a interdit à ses joueurs de répondre aux questions de la presse asiatique, eux qui affronteront la Corée du Sud le 13 juin prochain, à Francfort, pour leur première participation à une Coupe du Monde. Ils seront ensuite opposés à la Suisse, le 19 juin, puis à la France, le 23.

 Tournoi amical à domicile pour les Tunisiens

C’est en Suisse que les Aigles de Carthage poseront leurs bagages, jeudi, pour entamer leur préparation au Mondial avec un stage à Neuchâtel. Ils retourneront ensuite en Tunisie dans le cadre d’un tournoi amical à quatre pour affronter la Biélorussie le 30 mai prochain. Le 2 juin, la sélection tunisienne sera opposée, soit à la Libye, soit à l’Uruguay. Les protégés de Roger Lemerre s’envoleront pour l’Allemagne le 5 prochain et feront leur dernier tour de chauffe le 7 face à l’Irak. Les choses sérieuses débuteront le 14 juin face à l’Arabie Saoudite, dans le groupe H, où les ténors restent l’Ukraine et l’Espagne.

 Maroc et Sénégal en Sparring-partners

Le Sénégal, non qualifié pour le Mondial, fait le déplacement de l’Asie du sud-est pour affronter la Corée du Sud, chez elle. Pour Le Soleil, la rencontre n’a rien à voir avec le match remporté 1 but à 0, le 8 novembre 2001 par les Lions de la Teranga. « Cette fois, l’aspect financier semble l’emporter sur tout enjeu sportif, estime le quotidien sénégalais. Deux entraîneurs dont le contrat n’avait pas été renouvelé et que l’on va chercher pour monter une équipe ! Une équipe, justement, faite de bric et de broc, rapiécée de toutes parts pour honorer un rendez-vous qu’on avait pris sans s’être entourés du maximum de garanties ! » Séoul ferait même un pont d’or à El Hadj Diouf pour le voir faire le voyage. Les Lions de l’Atlas, éliminés de la course à la Coupe du Monde par la Tunisie, gardent la forme en affrontant mardi les Etats-Unis à Nashville.