Difficile de s’imposer dans l’entrejeu d’un grand club comme la Juventus de Turin. Il est plus difficile encore d’y ronger son frein, visiblement. La Stampa révèle en effet de Momo Sissoko, le milieu malien, et Felipe Melo, le milieu brésilien ont eu une sérieuse explication lors de l’entraînement. Après un léger accrochage, les deux milieux défensifs se sont échangés quelques mots doux avant d’en venir presque aux mains. Finalement plus de peur que de mal, puisque les deux joueurs ont rapidement enterré la hache de guerre.