Grosse frayeur pour Khama Billiat. Attaquant des Kaizer Chiefs, l’international zimbabwéen a été victime d’un braquage à main armée jeudi à Johannesburg, indiquent les médias sud-africains. L’incident a eu lieu alors que le joueur regagnait son 4×4 sur le parking d’un centre commercial.

Plusieurs hommes, lourdement armés, ont alors fait irruption et Billiat n’a eu d’autres choix que de leur remettre son collier, du cash et des objets de valeur, dont des bijoux, se trouvant dans son véhicule.

48 heures plus tard, le Warrior était bien titulaire ce samedi en Cup avec les ‘Amakhosi’ contre Highland Park (1-1, 4-5 tab). Malheureusement, le Zimbabwéen s’est surtout distingué en manquant le 4e tir au but, ce qui a précipité l’élimination de son équipe. Une sale semaine…

Rappelons que Billiat avait déjà été braqué par des hommes équipés d’AK-47 à une station-service en février 2017. Là aussi, le natif d’Harare s’en était tiré indemne en remettant des biens de valeur.