Après avoir évolué pendant la seconde partie de saison dernière dans le prestigieux club de l’Inter Milan, Houssine Kharja est retourné au Genoa, club plus modeste. Mais c’est peut-être pour mieux rebondir puisque le capitaine des Lions de l’Atlas pourrait être échangé contre l’attaquant italien de la Fiorentina, Alberto Gilardino.


Houssine Kharja pourrait ne pas faire de vieux os au Genoa. Après une demie-saison passée sous le maillot de l’Inter Milan, où il a disputé quinze matches de Serie A pour trois buts inscrits, le capitaine des Lions de l’Atlas pourrait en effet atterrir dans un autre club italien, en l’occurrence la Fiorentina, selon le journal Republica. Le natif de Poissy (France) ferait toujours partie des priorités des Violets qui aimeraient s’attacher ses services en vue de la saison prochaine. Kharja serait inclus dans un échange puisque de son côté, le Genoa aimerait recruter Alberto Gilardino, le buteur international italien de la Fiorentina. Le club cher à Enrico Preziosi serait prêt à offrir entre 8 et 9M€ en plus du milieu de terrain marocain pour voir Gilardino, estimé à 13M€, évoluer au Stadio Luigi Ferraris. Néanmoins, Houssine Kharja a récemment déclaré ne pas être contre le fait de rester au Genoa et tenter sa chance avec son nouvel entraîneur, Alberto Massilani.

« Le PSG, un rêve de gamin »

Mais le Lion de l’Atlas saura-il encore une fois résister à la tentation de jouer dans un club plus huppé que le Genoa ? Car depuis le début du mercato estival, Kharja a déjà eu l’occasion de quitter le club de Gênes. Ayant appris il y a un mois l’arrivée de Leonardo, qu’il a côtoyé à l’Inter Milan, au PSG, Karja avait exprimé son rêve de rejoindre le club parisien. « Je suis supporter de ce club, je suis de la région (né à Poissy, il a grandi à Chanteloup-les-Vignes dans les Yvelines, NDLR), j’y ai été formé et aujourd’hui, cela serait un rêve de gamin qui se réaliserait si je pouvais jouer dans l’équipe première, confiait-il à Mercato365. Puis au milieu de mois de juillet, le marocain reçoit une offre de contrat de 8M€ pour quatre saisons du club saoudien d’Al Ittihad Jeddah, selon Tuttomercatoweb. Soit loin des 13M€ de Youssef El Arabi, mais suffisant pour faire réfléchir le milieu de Genoa. Et toujours selon le site internet italien, Kharja a aussi été pisté récemment par Naples et Fulham.

Un parcours du combattant

Bref, difficile de dire quelle sera la future destination de Kharja tant le parcours du Marocain est semé d’embûches. En effet le milieu de terrain n’a jamais eu la chance de débuter chez les professionnels en France. Bien décidé à faire une carrière bon gré mal gré, le joueur plaque tout pour prendre la direction de l’Italie. De l’autre côté des Alpes, l’international marocain se lance dans un parcours du combattant pour atteindre les sommets. Il démarre en Serie B, sous le maillot de Ternana, où il réalisera 4 saisons de grande classe (2001-2004). Remarqué, il arrive ensuite à l’AS Roma, mais ne parvient pas à s’imposer. Douze petits mois et puis s’en va, le joueur retrouve la Serie B à Piacenza. On est loin du plan de carrière dont rêvent tous les joueurs nés dans l’Hexagone : faire ses premiers pas en Ligue 1, s’engager en faveur d’un bon club français avant de prendre la direction d’une grosse cylindrée européenne. Oui mais voilà, le passage la saison dernière de Kharja dans le club de Samuel Eto’o montre que dans le microcosme du ballon rond tout joueur a droit à une seconde chance.