Dans sa colonne pour le Guardian, Kofi Annan, l’ancien secrétaire général des Nations Unies, a assuré que la Coupe du monde était une chance pour l’Afrique. « Ce Mondial est un énorme opportunité pour l’Afrique de montrer comment, en dehors des gros titres, elle a changé pour le mieux, a écrit le Ghanéen. Il y a bien sûr des pays où les problèmes, les conflits et les abus ont empiré. Mais c’est une majorité. Il y en a tellement plus où la démocratie et les droits des hommes ont pris racine, où la gouvernance a progressé, où la société a fleuri et où les opportunités sont offertes à de plus grands pans de la population. Il y a quatre ans, la Coupe du monde a changé la perception qu’avaient les gens de l’Allemagne. Cette fois, les gens seront surpris des progrès remarquables et du bon esprit de l’Afrique. Et, j’espère, de ses équipes de football. »