Grâce à un nouveau but de Flavio et une réalisation de Manucho, l’Angola a un pied en quarts de finale de sa propre CAN. Le Malawi n’a pas fait long feu.


Sur ses terres, l’Angola n’avait pas le droit à l’erreur face aux coupeurs de tête du Malawi qui n’attendaient qu’une chose : refaire le coup de l’Algérie.

Pourtant, poussés par un stade pour une fois archi comble, les Palancas Negras sont les premiers à se mettre en évidence par Manucho qui, au terme d’une superbe action collective, oblige Sanudi à s’y reprendre à deux fois pour stopper le ballon (9e). Ce même Manucho qui vient une nouvelle fois buter sur le portier malawite vingt minutes plus tard… Au terme de 45 minutes largement dominées par les locaux, Sanudi et sa défense sont parvenus à annihiler toutes les offensives adverses pour préserver leur cage inviolée. Malgré une talonnade géniale de Wadabwa en fin de premier acte, le Malawi s’est fait trop discret pour être dangereux.

Le Malawi joue avec ces armes mais c’est tout un peuple qui soutient les Antilopes. Avec 12 millions de personnes derrière eux, les hommes de José Manuel se sentent pousser des ailes. Et c’est ce diable de Flavio, au retour des vestiaires, qui vient mettre sa tête pour inscrire son troisième but du tournoi, le troisième de la tête (1-0, 48e).

Un pied en quarts

Manucho en rajoute une couche cinq minutes plus tard. L’ancien buteur de Manchester United profite d’une grosse erreur de Mponda à l’entrée de sa surface. L’attaquant angolais n’a plus qu’à s’en aller battre Sanudi d’une puissante frappe du gauche (2-0, 53e). Mais, à trop attaquer, on peut y laisser des forces. Déjà handicapé par les blessures de Dédé et Gilberto, José Manuel va sans doute devoir composer sans Flavio, qui ne voulait pas quitter la fête alors qu’il boitait bas, voire de Djalma, sorti sur une civière.
Qu’importe les mauvaises nouvelles, l’Angola veut se concentrer sur la belle aventure de ses Antilopes. Le quart de finaliste 2008 est à deux doigts d’égaler, au pire, son meilleur classement.

L’Angola s’impose avec autorité face à une équipe du Malawi bien moins séduisante que lors de son premier match. Les Antilopes Noires seront donc en quarts de finale en cas de nul ou de victoire lors de leur dernier match de poules contre l’Algérie. Pour le Malawi, une victoire contre le Mali sera également suffisante pour figurer parmi les huit meilleures équipes de cette CAN 2010.

Le film du match