Siphiwe Tshabalala, premier buteur de la Coupe du monde, a tapé dans l’œil des clubs européens. Le PSG, Hannovre et Wigan tentent de s’attacher les services du virevoltant international sud-africain des Kaizer Chiefs, libre de tout contrat dans quelques jours.


Siphiwe Tshabalala a peut-être un nom imprononçable mais personne n’a oublié son coup d’éclat face au Mexique pour le premier but de la Coupe du monde 2010. Et surtout pas les recruteurs européens qui font les yeux doux à l’international sud-africain.

Si les Bafana Bafana ont quitté leur compétition prématurément, les hommes de Carlos Alberto Parreira ont laissé une bonne impression par leur désir de faire du jeu. Une envie à laquelle Tshabalala n’est pas étranger. Car ce bon Siphiwe a fait souffler un vent de fraîcheur et de qualité dans le secteur offensif de cette équipe d’Afrique du Sud. De quoi attirer l’attention de pas mal de club. Aux dernières nouvelles, Hannovre, Wigan et le PSG auraient un œil sur le milieu de terrain de 25 ans.

Libre et prêt à venir

Bonne nouvelle pour ces clubs, le joueur des Kaizer Chiefs se trouve en fin de contrat et est donc libre de signer où il le souhaite. D’autant que ce dribbleur percutant, à l’écouter, est prêt à faire le grand saut et à rejoindre l’Europe. « Je pense avoir réussi une bonne Coupe du Monde malgré notre défaite au premier tour. Les Kaizer Chiefs comptent beaucoup pour moi mais mon souhait est de venir jouer en Europe », a confirmé l’intéressé à SkySport.

Parmi ces prétendants, c’est le club parisien, à la recherche d’un joueur enfin capable de succéder à Jérôme Rothen sur le flanc gauche, qui tiendrait la corde. Tshabalala s’imposerait comme une alternative crédible au Monégasque Nenê si jamais ce dernier s’avérait hors de portée du club de la capitale. L’ailier aux dread-locks est en train de se faire une place au soleil. Avant de donner le LA au Parc ?