L’équipe algérienne de la Jeunesse Sportive de Kabylie s’est inclinée en terre congolaise face au détenteur du trophée, le TPMazembe, sur un score sans appel de 3 à 1. Lors du match retour de cette demi-finale de la Ligue des Champions, les Canaris vont devoir rectifier le tir.


De notre correspondant

Le tout puissant Mazembe a mis fin à la série d invincibilité de l’équipe algérienne de la JSK, battue par un score sans appel de 3-1. Pourtant, les Kabyles ont bénéficié d’un avion spécial qui les a acheminé directement sur Lubumbashi et ont également joui de tous les moyens, dignes de ce nom, pour tenir la dragée haute a une équipe congolaise qui crache du feu. Pour ne pas compromettre leurs chances, les Congolais ont, dès le début de la partie, pris le taureau par les cornes et pris d’assaut la défense kabyle qui n’a pas fait long feu puisque elle a fléchi dès la 6e minute sous le but de Kluyita.

Les minutes qui ont suivi cette réalisation ont été lourdes dans le camp kabyle, notamment la défense qui a subi le poids du match. Mais elle a termine la première période avec les honneurs puisque toutes les tentatives congolaises ont été annihilées. La volonté des camarades de Amine Aoudia de revenir invaincus se matérialisera a la 69e minute de jeu lorsque le jeune Yalaoui réussit à remettre les pendules à l’heure et faire douter leurs vis-à-vis. Ce ne sera, finalement, pas le cas puisque les puissants du Mazembe parviendront à se ressaisir et planter deux autres banderilles par l’entremise de Ksongo (85e et 89e), compromettant les chances des Kabyles, tenus de redresser la situation dans une quinzaine de jours dans leur propre fief.

Mais les Congolais viendront la fleur au fusil en terre kabyle où ils pourront aisément s’imposer au regard de l armada de joueurs talentueux que le TP Mazembe compte en son sein. Les Kabyles ne devront s’en prendre qu’à eux-mêmes, eux qui n ont pas su gérer le score, se laissant tomber dans le jeu des locaux. Le représentant algérien dans cette compétition qui a laissé ses plumes a Lubumbashi, en concédant une défaite qui fera mal, devra se refaire la sante en match retour qui aura lieu a Tizi-Ouzou.

Les poulains de Greiger, même quelque peu abattus, y croient toujours.