L’équipe nationale de football de Tunisie a difficilement battu par 2 buts à 1 (mi-temps: 2-1) son homologue du Burundi, pourtant réduite à 10 avant la demi heure de jeu suite à l’expulsion du gardien de but Janvier Ndikumana, samedi soir à Radès, près de Tunis.


L’arbitre égyptien Younès Yasser a offert dès la 20ème minute du jeu un penalty qualifié par les observateurs d’ « imaginaire » suite à un contact litigieux entre l’attaquant tunisien Amine Chermiti et le gardien burundais qui a écopé d’un carton rouge.

Les buts ont été inscrits par Chaouki Ben Saada (30ème minute sur penalty) et Issam Jemaa (43ème minute) pour la Tunisie et par Henry Mbazimutuma pour le Burundi.

Repliés depuis dans leur zone, les visiteurs ont fermé les espaces aux joueurs locaux qui ont du mal à déverrouiller la défense adverse. Sur l’une de leurs contre-attaques, les Burundais ont même failli égaliser à la fin de la deuxième mi-temps.

Outre la Tunisie et le Burundi, le groupe 9 compte le Burkina Faso, en tête avec quatre victoires sur quatre matches disputés et les Seychelles.

Pour ce dernier match conduit par le sélectionneur français Roger Lemerre, les Aigles de Carthage, lents et peu inspirés, ont peiné face une formation burundaise qui jouait pourtant en infériorité numérique depuis la 20ème minute.

Après ce match, la sélection tunisienne sera prise en mains par le Portugais Humbzerto Coelho, tandis que Roger Lemerre ira vivre une nouvelle expérience maghrébine avec l’équipe du Maroc.