Les Black Stars se sont qualifiés in extremis aux quarts de finale de la CAN en battant le Burkina par deux buts à un. L’Afrique du Sud, qui a humilié le Maroc, rejoint le Ghana et affiche de nouvelles ambitions.


 » Nous sommes qualifiés pour le second tour et c’est le minimum qu’il fallait attendre de nous. Maintenant, nous allons jouer tous les matches comme des matches de coupes et l’erreur n’est plus possible. Les calculs sont terminés, le foot spectacle également, place aux choses sérieuses « , décrète l’entraîneur de l’Afrique du Sud, Carlos Queiroz. La mauvaise passe continue pour le football maghrébin. Après l’Algérie, c’est le Maroc qui prend le chemin du retour, battu par les Bafana Bafana 3 buts à 1.  » Il n’y a pas eu de coordination entre nos lignes, nous avons perdu les pédales à un moment où il ne fallait pas et nos adversaires qui n’attendaient que ça en ont profité. C’est triste pour nous, mais, la vie est faite comme ça « , analyse avec tristesse le capitaine des Lions de l’Atlas, Noureddine Naybet. Les Marocains, qui n’avaient besoin que d’un match nul, avaient privilégié la défense et se sont laisser submergés par leurs adversaires survoltés.

Le Ghana y croyait

A la dernière minute de la fin de la rencontre opposant le Ghana au Burkina Faso, les Black Stars étaient toujours éliminés. Amadou Touré, à 81′, exécute un coup franc d’une façon magistrale. Les Etalons sont virtuellement qualifiés. Ils le sont aussi à la 90e minute. Mais le remplaçant ghanéen Isaac Boakye trouve par deux fois le chemin des buts dans les arrêts de jeu. Les Etalons rentrent chez eux à la grande surprise générale. Le Ghana rencontrera le Nigeria au prochain tour. Un match à haut risque pour les Ghanéens.

Il ne reste plus qu’une seule place pour les quarts de finale. Dans le groupe D, le Sénégal, déjà qualifié, tentera de garder la première place. L’Egypte, la Zambie et la Tunisie tenteront de coller au train des sénégalais.

Lire aussi :

Les Simbas rejoignent les Lions indomptables :

Le Mali et le Nigeria en quarts :

Les évadés de la CAN :

La mauvaise passe du foot maghrébin :

La CAN part doucement :