La Confédération africaine de football a décidé que l’Angola organisera la Coupe d’Afrique des nations 2010 (CAN-2010). L’Angola a été préféré à la candidature commune Guinée équatoriale-Gabon qui hérite cependant de la CAN 2012 et à la Libye qui s’accueillera la CAN 2014.


Communiqué de la CAF

Le Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football -CAF- réuni au Caire les 4 et 5 Septembre 2006 a étudié un plan a long terme de développement du football africain et en particulier de l’amélioration des infrastructures sportives du continent et a examiné les candidatures à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations.

L’examen des dossiers et l’étude des rapports du groupe d’inspection qui a visité les cinq pays postulants (Libye, Gabon/Guinée Equatoriale, Nigéria et Angola), démontre que tous les candidats remplissent les conditions exigées et ont adhéré pleinement au cahier des charges, a quelques exceptions pres.

La Coupe d’Afrique des Nations -CAN- qui est devenue un événement sportif international majeur et une compétition de très haut niveau exige aujourd’hui pour son organisation la planification des actions pour la construction et/ou la mise à niveau des infrastructures nécessaires (stades, hôtels, aéroports, transport aérien et terrestre, télécommunications, santé…etc). Il en est de même pour tout ce qui concerne la couverture médiatique, et notamment audiovisuelle ainsi que pour les opérations de marketing.

En effet, les droits TV et de marketing sont les moyens indispensables à la mobilisation des importantes ressources financières indispensables à l’organisation des compétitions, au fonctionnement des structures et au développement du football en Afrique.

Il est prouvé aujourd’hui que la compétition majeure de la CAF engendre des actions de développement très appréciables dans les pays organisateurs notamment en termes d’infrastructures, d’expérience dans la gestion des compétitions et apporte le soutien multiforme indispensable à la bonne marche et au développement de la discipline.

L’ensemble des opérations nécessaires à la préparation et à la meilleure organisation de la CAN nécessitent beaucoup de temps et d’importants moyens financiers et matériels, c’est pourquoi il est utile voire indispensable de définir aux pays organisateurs des délais en adéquation avec les objectifs et qui ne sauraient être inférieurs à une période de six ans.

Cette procédure qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle politique de la CAF du développement et de la commercialisation des compétitions nécessite la concrétisation de contrats pour une période minimum de six ans, comprenant trois éditions de la CAN, pour permettre ainsi aux propriétaires des droits TV et de marketing de connaître suffisamment à l’avance les lieux de déroulement des compétitions et d’affiner leurs stratégies de diffusion télévisuelle et commerciale.

Aussi, dans le but de concrétiser cette politique, consolider les actions de développement induites et garantir le succès de la plus grande et prestigieuse compétition africaine, le comité exécutif, après consultations et en accord avec les pays concernés a décidé a l’unanimité d’attribuer l’organisation des prochaines Coupes d’Afrique des Nations pour 2010, 2012 et 2014.

Le Comité Exécutif a en conséquence décidé a l’unanimité l’attribution de l’organisation dans l’ordre suivant:

2010 – ANGOLA

2012 – GABON/GUINEE EQUATORIALE

2014 – LIBYE

Le NIGERIA est retenu comme pays organisateur suppléant susceptible de remplacer tout pays défaillant, et en raison des moyens dont disposent ce pays , la CAF s’engage a soutenir sa candidature pour l’organisation de la Coupe du Monde U-17 en 2009 que la FIFA a domicilié en Afrique.

A partir de 2010, la CAF reprendra son rythme normal d’attribution de la CAN (2016) édition par édition dans le respect des délais nécessaires de six années.

Plus d’infos sur le site de la CAF http://www.cafonline.com/