A l’issue des 16es de finale retour de la Ligue des champions africaine disputés ce week-end, on connaît tous les qualifiés pour la phase de groupes de la compétition. Tous ? Non, pas exactement car le match Zamalek-Génération Foot a fait l’objet d’un véritable feuilleton ces dernières heures. Vainqueurs 2-1 à l’aller, les Sénégalais sont finalement repartis d’Egypte sans avoir pris part à la rencontre afin de contester la décision du Zamalek et de certains membres de la Confédération africaine de football (CAF) qui ont décidé de décaler au dernier moment le match de 24h et de le délocaliser à Alexandrie pour des motifs litigieux.

La CAF a réagi dans la soirée de dimanche par un communiqué signifiant qu’elle n’a pas encore tranché et qu’elle réserve sa réponse. «La CAF a décidé de se pencher sur les circonstances entourant le match retour du tour préliminaire de la Ligue des Champions Total 2019/2020 entre Zamalek (Égypte) et Génération Foot (Sénégal) qui devait avoir lieu au cours du week-end. Les organes compétents de la Confédération Africaine de Football examinent actuellement le dossier et se prononceront dans les meilleurs délais sur les prochaines étapes», a indiqué l’instance panafricaine dans un communiqué.

Dans un courrier adressé à la Fédération égyptienne, le secrétaire général de la CAF, Mouad Hajji, s’est par ailleurs étonné que des matchs aient pu avoir lieu sans problème ces derniers jours au Caire, sous-entendant que la demande de délocalisation du Zamalek était infondée. Affaire à suivre, mais une décision est attendue avant le mercredi 9 octobre, jour du tirage au sort de la phase de groupes.

Le communiqué de la CAF

Le courrier de Mouad Hajji