Censée se dérouler samedi au Caire, la demi-finale retour de la Ligue des champions africaine entre le Zamalek et le Raja Casablanca (victoire 1-0 du Zamalek à l’aller) ne pourra pas avoir lieu comme prévu. Neuf cas positifs au coronavirus ont en effet été détectés au sein du Raja et les autorités marocaines ont prononcé la mise à l’isolement du club jusqu’au 27 octobre avec une interdiction de quitter le territoire national.

Face à ce cas de figure inédit, la Confédération africaine de football (CAF) a opté pour la souplesse et décidé de reporter ce match d’une semaine, au dimanche 1er novembre, indique le média Arryadia, généralement bien informé. La CAF devrait officialiser l’information dans les prochaines heures. Mercredi, le sulfureux président du Zamalek, Mortada Mansour, avait lui-même fait preuve de compréhension et assuré que son club accepterait un report.

Le vainqueur de cette affiche n’aura donc que 5 jours pour préparer la grande finale qui l’opposera le 6 novembre au vainqueur de Wydad-Al Ahly (2-0 pour Al Ahly à l’aller).