Moins d’une heure après l’annonce de la décision du comité exécutif d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF), l’Espérance Tunis réagit ! Alors que l’instance a décidé de faire rejouer la finale retour de la Ligue des champions africaine contre le Wydad Casablanca sur terrain neutre et après la CAN 2019, les Sang et Or ont sans surprise fait savoir qu’ils n’acceptent pas cette décision.

«L’Espérance ne renonce pas à ses droits… Et elle va les défendre de toutes les manières légales», a écrit le tenant du titre sur son compte Facebook. «Il est urgent de faire appel de cette décision auprès des instances internationales compétentes et de prendre toutes les mesures nécessaires pour défendre le droit du club par tous les moyens juridiques.»

Pour rappel, la finale retour avait été interrompue définitivement à la 60e minute suite au refus du WAC de reprendre le match après avoir été privé du recours à la VAR, en panne, ce qui avait débouché sur le sacre de l’EST, qui avait été sacrée championne et avait reçu le trophée (1-1, 1-0). A priori, les Tunisiens vont se tourner vers le TAS.