Coup de théâtre ce mercredi ! Après avoir dans un premier temps décidé en juin dernier de faire rejouer la finale retour de la Ligue des champions africaine entre l’Espérance Tunis et le Wydad Casablanca, définitivement interrompue à la 60e minute, la Confédération africaine de football (CAF) vient de rendre son verdict final en annonçant qu’elle a sanctionné le WAC d’une défaite par forfait ! Après le match 1-1 de l’aller, cela signifie que l’ES Tunis est sacrée championne d’Afrique pour la deuxième année consécutive !

L’instance a considéré que le WAC avait «abandonné le match» suite au refus des Marocains de reprendre la partie après avoir constaté que la VAR ne fonctionnait pas ce jour-là, alors qu’ils venaient d’être privés d’un but visiblement à tort. Il s’agit d’une décision totalement contradictoire avec celle prise en juin par le comité exécutif de la CAF, déjugé la semaine dernière par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). L’instance qui siège à Lausanne avait demandé à la CAF de faire réexaminer cette affaire par les organismes compétents, en l’occurrence la commission de discipline, à l’origine de la décision de ce mercredi. A quelques jours de l’ouverture de la nouvelle saison en LdC, difficile de dire s’il s’agit réellement de la fin de cette longue affaire car le WAC pourrait encore saisir le TAS.

Signalons par ailleurs que le club marocain devra s’acquitter d’une amende de 20 000 dollars pour avoir abandonné le match (+ 15 000 $ pour l’utilisation de fumigènes). De son côté, le président de l’EST, Hamdi Meddeb, écope d’une amende de 20 000 $ «pour son comportement antisportif à l’encontre du Président de la CAF» qu’il avait insulté et menacé. Pour des jets de pétards et de fumigènes, les Sang et Or devront également s’acquitter d’une amende de 50 000 dollars et d’un huis clos de deux matchs avec sursis, mais il en faudra plus pour gâcher leur bonheur !

La décision de la commission de discipline