Coupable de largesses défensives répétées, le Wydad Casablanca a sombré 4-0 à Alexandrie face au Zamalek ce vendredi en demi-finale aller de la Ligue des champions. Sauf improbable miracle au retour, les Marocains, menés après seulement 5 minutes, peuvent faire une croix sur la finale.


Le Wydad Casablanca tombe de haut ! Auteur d’une phase de groupes plutôt maîtrisée et terminée en tête, le champion du Maroc 2015 a pris l’eau (4-0) face au Zamalek ce vendredi à Alexandrie en demi-finale aller de la Ligue des champions. La faute principalement à une opération portes ouvertes en défense… Il n’aura fallu que 5 minutes aux Egyptiens pour concrétiser leur entame de match réussie. Sur un contre, Shikabala traversait toute la moitié de terrain adverse en profitant de la passivité des Marocains avant de battre Akid d’une frappe à ras-de-terre aux 26 mètres (1-0, 4e).

Fall se troue…

Les hommes de John Toshack réagissent timidement, mais la tête de Rabeh fuyait de peu le cadre sur corner. Alors qu’ils semblaient un peu mieux, les visiteurs pliaient une seconde fois sur une énorme boulette du défenseur central Mourtada Fall. Devant sa surface, le Sénégalais manquait son contrôle et effectuait une passe à… Hefny qui punissait encore Akid d’une frappe chirurgicale au ras du poteau (2-0, 18e).

Dos au mur, le WAC se procurait quelques occasions mais il y avait toujours un pied égyptien pour les détourner. Seul au second poteau, Hajhouj ne cadrait quant à lui pas sa reprise, grillant une belle cartouche. Mais la réplique des locaux ne tardait pas et il fallait une parade d’Akid en catastrophe pour repousser la frappe puissante d’Ibrahim Salah. Les cinq dernières minutes du premier acte étaient folles et les occasions pleuvaient des deux côtés mais sans faire mouche.

Zamalek tue le suspense

Au retour des vestiaires, sur un coup-franc de ce diable de Shikabala, l’inévitable Morsi profitait de la mollesse de Rabeh et de la sortie ratée d’Akid pour enfoncer le clou de près (3-0, 49e). Les locaux se contentaient alors de gérer face à un adversaire qui peinait à se montrer dangereux, à l’image d’une frappe de l’entrant Jebor expédiée sur El Shenawy. En face, les Chevaliers Blancs ne tergiversaient pas.

Lancé en profondeur par Morsi, Mostafa Fathi se jetait grossièrement dans la surface adverse avant même le moindre contact avec Akid, sorti à sa rencontre. Mais l’Egyptien obtenait tout de même un penalty qu’il transformait en prenant le portier marocain à contre-pied (4-0, 73e sp). El Shenawy tuait même un semblant de suspense avant le match retour en repoussant un tir des visiteurs. Avant même de se rendre au Maroc, les hommes de Moemen Soliman pourront regarder sereinement l’autre demi-finale, Zesco-Mamelodi Sundowns samedi à 20H GMT.