Vainqueur d’ASFA Yennega en seizièmes de finale aller de la Ligue des Champions (4-2), l’Espérance de Tunis pourrait lever de pied. Pas question, à en croire Maher Kanzari, l’entraîneur adjoint des Sang et Or, interrogé sur Mosaique FM. « Nous devons être prêts mentalement et sur tous les autres plans. Nous ne pouvons pas penser que nous avons un avantage parce que, avec l’expérience que nous avons, nous savons que notre avantage de trois buts n’est pas suffisant. Il va nous falloir travailler dur pour essayer de marquer en première période et nous faciliter la rencontre », a assuré milieu de terrain.