Al Ahly d’Egypte a remporté samedi la Ligue africaine des champions, en battant la formation tunisienne du Club sportif sfaxien (CSS) par 1 but à 0, lors de la finale retour disputée dans le stade de Radès, près de Tunis. Le but de la victoire a été inscrit par le vétéran Mohamed Aboutrika à la 92 mn. A l’aller, les deux équipes avaient fait match nul 1-1.


Avec Panapress

C’est le cinquième titre du genre que le club égyptien, élu par la CAF « Club du siècle », épingle à son palmarès, et comme l’année dernière, c’est de nouveau face à un club tunisien. Pourtant, les Sfaxiens, emportés par les encouragements de près de 60.000 spectateurs acquis à leur cause, ont dominé la majeure partie de la rencontre officiée par le Béninois Koffi Codja. Mais ils n’ont pas pu trouver la faille face à une solide équipe égyptienne.

Emoussés par cette débauche d’efforts, les Tunisiens devaient baisser le rythme en fin de match pour laisser l’initiative aux camarades d’Issam Hadhry, le portier de l’équipe nationale d’Egypte. N’eussent été les prouesses du gardien du CSS, Ahmed Jaouachi, le sort de la partie aurait été scellé bien avant les arrêts de jeu. Celui-ci devra cependant céder à la pression des attaquants de l’équipe égyptienne, lorsque Aboutrika décocha des 20 mètres un boulet de canon à ras de terre qui libéra les Egyptiens.

Le Caire était en fête jusqu’à l’aube

Le public égyptien a fêté ses champions jusqu’aux premières heures de la matinée. Toutes les rues et places publiques ont été prises d’assaut par la foule qui chantait et dansait en honneur aux héros de Ahli.

« Cette coupe est la plus difficile de toute l’histoire du club. Elle est arrivée dans des circonstances très difficiles marquées par le grand nombre de joueurs absents et c’est pour cela qu’on est fou de joie », déclare l’un des supporters du « camp rouge ». Devant le siège du club, la fête battait son plein avec des milliers de supporters entourant les dirigeants du club, ainsi que les anciennes vedettes du club, ceci jusqu’à l’aube.

Les Egyptiens gagnent ainsi leur cinquième coupe continentale après leurs victoires en 1982, 1987, 2001 et 2005. Al Ahly égalise au record de victoires dans l’épreuve avec son grand rival cairote du Zamalek.