Le championnat national de football congolais fait peau neuve. Finie la décentralisation. En décembre prochain, les douze meilleures équipes du pays s’affronteront directement dans un seul championnat. Objectif de la nouvelle formule: relancer l’émulation autour d’un sport aux résultats en baisse.


Le prochain championnat national de football congolais sera direct. Il regroupera les meilleurs équipes des principales ligues régionales du pays. Un retour pragmatique à l’ancienne formule pour remonter le niveau d’un football en crise.

Pour cette saison, chaque ligue régionale organisent son championnat. A charge ensuite à la toute jeune ligue nationale, créée il y a à peine trois mois, de regrouper les meilleurs équipes pour un championnat national. En septembre, seize à vingt formations s’affronteront pour le titre suprême. Un système en deux temps qui connaît ses dernières heures.

Créer une nouvelle émulation

L’actuelle formule ne fait pas recette. Le football congolais fait grise mine. Les autorités sportives ont décidé de réagir.  » Notre football n’enregistre pas de bons résultats. Nous avons décidé de revenir à l’ancienne formule (le championnat unique, ndlr) pour créer une nouvelle émulation autour du football. Pour que chacun puisse, par exemple, découvrir les talents d’éléments d’autres provinces « , explique François Massamba Farel, secrétaire général de la ligue nationale.

La nouvelle organisation est encore à l’étude mais devrait voir la création d’un championnat de division A regroupant douze équipes des quatre principales ligues régionales.  » Rien n’est encore arrêté, mais il devrait y avoir quatre équipes de la ligue de Brazzaville, quatre de la ligue de Pointe Noire, deux de Dolisie et deux de Nkayi. Les équipes seront toutes amenées à se rencontrer dans des phases aller retour « .

Aide de l’Etat

Les autres ligues secondaires ne sont pas oubliées pour autant. Djambala, Owando, Ouesso, Impfondo et consorts continueront à organiser leur propre championnat pour déterminer par la suite la meilleure équipe régionale. Equipe qui intégrera la première division. Un Graal que chacun se mettra en demeure d’atteindre. Motivation.

 » Les équipes ont connu beaucoup de problèmes avec la guerre, notamment de déplacements à cause de la destruction du chemin de fer. Mais l’Etat nous a donné son assurance de venir en aide aux clubs « . La refonte du paysage des compétitions se fait sous le patronage des autorités publiques. Question de moyens. La qualité du football en dépend, la fierté de tout un peuple également.