La période des transferts des joueurs de football, le mercato, bat son plein. Les Africains sont convoités par les grands clubs européens. Gros plan sur cette vente aux enchères.


Le mercato de cet été devrait être très animé. Malgré la menace d’une réforme qui devait changer le système actuel de transferts. Le mercato sera une foire d’empoigne pour s’arracher les meilleurs joueurs du moment. Parmi eux, nos stars africaines, qui ont vu leur cote grimper, ne sont pas les dernières demandées.

En France, le transfert le plus cher sera sûrement celui du Congolais, d’origine burundaise, Shabani Nonda. L’attaquant monégasque ne réalise pas une saison formidable et son entente avec le très influent Simone reste très médiocre. Autant d’indices annonciateurs du départ du joueur. D’une valeur de 150 millions de francs, Nonda est suivi depuis longtemps par la Juventus de Turin. Viennent se rajouter au peloton des acheteurs, d’autres clubs italiens comme l’Inter, le Milan AC et la Lazio qui lui font les yeux doux.

Weah veut quitter Marseille

Le Nantais Salomon Olembé fait rêver les clubs français et espagnols. Le  » Lion Indomptable  » n’a pas participé à la victoire olympique de son équipe mais a grandement contribué, cette année, au succès de Nantes dans le championnat français. Le PSG, Monaco et Marseille sont sur les rangs pour acquérir le Camerounais. Des clubs espagnols se bousculent également au portillon pour attirer ce milieu de terrain à la vitesse et à la rapidité d’exécution extraordinaires.

Que dire de Georges Weah, exilé cette année sur la Canebière ? Plusieurs fois champion d’Italie, champion de France et vainqueur de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes avec le PSG. Mais surtout, seul footballeur africain à avoir remporté le Ballon d’Or européen. En froid avec le coach marseillais, Javier Clemente, et son staff, le Libérien a clairement avoué son envie d’aller voir ailleurs. Les candidats ne manquent pas, tant le talent et l’expérience de  » Mister Georges  » sont toujours là.

Les pépites de l’étranger

Les étoiles africaines évoluant dans les championnats étrangers devraient également être très courtisées. A tout seigneur, tout honneur, commençons donc par Patrick M’Boma, étoile d’or 2000, élu meilleur joueur africain l’année dernière. Déjà élevée, après sa victoire avec le Cameroun, la valeur du néo-parmesan a pris de l’importance après le succès camerounais aux Jeux olympiques, pour avoisiner les 90 millions de francs. Un succès auquel il a grandement (et superbement) participé après des buts nombreux et décisifs, tant sous le maillot national que sous les couleurs de Parme. Patrick M’Boma joue bien, mais peu. Des sirènes turques, anglaises ou allemandes chantent, d’ores et déjà, des airs langoureux pour le Camerounais.

Autre champion olympique, Nwanko Kanu. Le Nigérian, hier idole des supporters d’Highbury est devenu un paria à Arsenal, suite à son coup de gueule pour jouer plus souvent. Mais il semblerait que son ultimatum n’ait guère eu d’effet sur l’inflexible Arsène Wenger. Ce dernier, avec la réussite de Henry, l’émergence de Wiltord et la résurrection de Bergkamp, est très bien pourvu sur le plan offensif. Il semble peu probable que le Nigérian, déjà trois fois champion des Pays-Bas, champion d’Europe avec l’Ajax et médaillé d’or au Jeux d’Atlanta avec le Nigeria, aille à la conquête d’un nouveau titre avec les Gunners.

Des clubs espagnols tels que le Real Madrid,Valenceou encore, l’Athletico de Madrid] semblent prêts à lâcher 100 millions de FF pour attirer l’international nigérian.

Le Ghanéen Samuel Kufour- s’est montré trop pressé de partir au goût de son club, le Bayern de Munich. Le défenseur central a écopé d’une amende pour avoir répondu aux sollicitations du FC Barcelone en dehors de la période des transferts. Depuis, le joueur a fait  » amende honorable « , mais son départ reste d’actualité. Le club catalan étant tout à fait prêt à débourser 125 millions de francs pour acquérir le Ghanéen, qui fait partie des meilleurs défenseurs de la planète.