Contrairement aux rumeurs qui ont circulé vendredi, le Maroc a confirmé qu’il n’a pas renoncé à l’organisation de la CAN 2015 et qu’il a « la ferme volonté d’accueillir la compétition ». En parallèle, l’Afrique du Sud, plan B plébiscité par la CAF en cas de désistement marocain, a assuré qu’il « n’existe pas de possibilité » qu’elle organise la compétition.


Non, le Maroc n’a pas renoncé à l’organisation de la CAN 2015. Cette fois, c’est clair net et précis et c’est le ministère de la Jeunesse et des Sports lui-même qui l’affirme, tordant le cou aux rumeurs qui ont circulé sur internet vendredi. Si le Royaume souhaite toujours le report de la compétition prévue en janvier prochain, il est loin d’avoir renoncé définitivement à l’organiser.

« Le Maroc exprime toujours la ferme volonté d’accueillir la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des Nations« , affirme un communiqué du ministère de la Jeunesse et des Sports, qui précise : « Le Maroc a demandé le report de la manifestation, prévue initialement en janvier 2015, pour une raison claire et précise : l’évolution rapide et inquiétante du virus Ebola« , qui a causé plus de 4 000 décès depuis mars, essentiellement en Afrique de l’Ouest.

Le gouvernement marocain le confirme, tout se décidera lors de la réunion prévue avec la CAF les 2 et 3 novembre prochains. « Le Maroc propose des alternatives (un report en juin 2015 ou janvier 2016 est évoqué, ndlr)et se prépare activement à la réunion prévue dans les prochains jours avec les instances responsables de la CAF« , conclut le communiqué.

« La CAN ne se tiendra pas en Afrique du Sud« 

Dans le même temps, la marge de manœuvre de l’instance dirigeante du football africain se réduit. Alors qu’elle a fait de l’Afrique du Sud sa solution de repli numéro un en cas de désistement du Maroc, la CAF s’est vue opposer une fin de non-recevoir par la Fédération sud-africaine de football (SAFA), vendredi. Du moins en l’état actuel des choses. « La question de savoir si l’Afrique du Sud est le plan B ne fait pas sens à ce stade, car le Maroc ne s’est pas retiré, et demeure à ce jour l’hôte officiel de la CAN 2015« , a rétorqué Danny Jordaan, le président de la SAFA, lors d’une conférence de presse.

Ferme démenti ou simple politesse ? Le dirigeant a été clair : « Il n’est donc pas juste de parler de l’Afrique du Sud comme d’un plan B (…) La CAN 2015 ne se tiendra pas ici. Cette possibilité n’existe pas. La CAF doit discuter du sujet avec le Maroc. » Au cas où les négociations seraient infructueuses, l’instance dirigeante du football africain a également sondé le Ghana, l’Egypte et le Soudan. Mais, pour l’instant, jusqu’à preuve du contraire, l’organisateur de la CAN 2015, c’est bien le Maroc !