Le Nigeria, archi-favoris de ce quart de finale, s’est imposé dans la difficulté face à d’accrocheurs Zambiens. Les Super Eagles, guère en jambes, ont eu de la chance.


Les Super Eagles ont bataillé pour s’imposer dans ce remake de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 1994. Le Nigeria a su monter en régime face à des Zambiens, qui se sont engagés énormément dans les duels. Légèrement dominés dans le jeu, les frères Katongo n’ont pas démérité mais n’ont pas su trouver la clé du verrou nigérian dans un match où personne n’a trouvé le chemin des filets.

Les Chipolopolos, plus mordants en seconde période, ont raté leur chance, ne sachant pas profiter de l’expulsion, traditionnelle pour les habitués de la Ligue 1, du défenseur de l’OGC Nice Onyekachi Apam. Les hommes d’Hervé Renard ont dominé au niveau statisque mais Vincent Enyema, le portier des hommes de Lagos, était imbattable ce lundi soir. C’est d’ailleurs le portier nigérian qui a donné la victoire aux siens, guère brillants sur cette rencontre.

Sans la manière mais avec le résultat au bout, les Super Eagles, sans imagination voire apathiques après la pause, ont bien failli se laisser piéger par les bonnes intentions des « boulets de plomb », motivés et ambitieux par la perspective de disputer leur premier quart de finale depuis 1994, une édition où ils avaient échoué en finale face à ses mêmes Nigérians.

La Zambie a montré qu’elle n’avait rien à envier aux meilleures formations de son continent et sort la tête haute de cette CAN 2010. Le Nigeria poursuit son aventure angolaise et affrontera le Ghana en demies pour une place en finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2010.

Le film du match