De l’Italie à la France, en passant par l’Espagne via l’Angleterre, les Africains d’Europe ont alterné le bon et le moins bon : si les « Allemands » étaient au repos, Drogba n’a pas chômé, pas plus qu’Eto’o, Niang et Tchité tandis que Bédimo et Hadji faisaient grise mine. Afrik-Foot.com revient sur un week-end de football riche en émotions.



 En hausse

Didier Drogba (Chelsea) : La fin de la saison 2009-2010 ressemble à un rêve pour l’Ivoirien. Meilleur buteur de Premier League, champion d’Angleterre et, maintenant, une FA Cup : l’ancien Marseillais a brillé cette année, marquant notamment d’un superbe coup franc ce but décisif qui offre aux Blues un doublé Coupe-Championnat, le premier de son histoire. Toutes compétitions confondues, Drogba a trouvé le chemin des filets à 42 reprises cette saison. De quoi assurer et rassurer à l’approche d’une Coupe du monde où le capitaine des Eléphants veut briller.

Mamadou Niang (Marseille) : Le roi des buteurs, en France, c’est Mamad’! Et, histoire que personne n’en doute, le Sénégalais de l’OM y est allé d’une nouvelle réalisation face à Grenoble (2-0), sa dix-huitième de la saison. Le capitaine marseillais confirme ainsi sa superbe saison sous le maillot phocéen, histoire de fête le titre de champion de France comme il se doit dans les rues de Marseille.

Benjamin Brou Angoua (Valenciennes) : Arrivé cet hiver en provenance du Honved Budapest, le solide défenseur axial prend peu à peu ses marques dans le Nord. Très juste dans ses interventions, il a marqué d’un surpuissant coup de tête le but de l’égalisation pour les siens face à Nancy. Présent dans les 30 présélectionnés par Sven Goran Eriksson pour le Mondial, l’ancien de l’Africa Sports Abidjan peut croire en ses chances de voir l’Afrique du Sud.

Samuel Eto’o (Inter) : S’il n’a pas marqué, le Camerounais aura pris une part active dans la victoire, décisive puisqu’elle offre le titre à l’Inter, face à Sienne (0-1). Un match à l’image de sa saison, où l’ancien Blaugrana n’a pas été l’artificier qu’on a connu mais où il a su montrer un sens du sacrifice étonnant, apportant largement sa pierre à l’édifice du cinquième titre de rang des Nerrazzuri.

Mohammed Tchité (Santander) : Si le Racing Santander a sauvé sa peau en Liga à la dernière journée, en s’imposant face au Sporting Gijon (2-0), il le doit principalement à son Belge d’origine congolaise. Un doublé de Mémé (35e, 55e) qui offre trois points précieux et décisifs dans la course au maintien. Avec onze buts, l’ancien buteur d’Anderlecht et du Standard peut quitter El Sardinero la tête haute, lui qui est annoncé sur le retour en Jupiler League.

 En baisse

Henri Bédimo (Lens) : Le Lensois n’est pas à la fête. Malgré de bonnes prestations, le défenseur a été oublié par Paul Le Guen dans la pré-liste des Lions Indomptables pour la Coupe du monde. En club, ce n’est guère mieux. Bien calés en milieu de tableaux, les Sang et Or n’avaient plus rien à espérer de cette fin de saison. Une victoire pour le prestige face à Bordeaux (4-3) mais un but contre son camp pour le Camerounais. Vivement les vacances !

Youssouf Hadji (Nancy) : Une soirée contrastée pour le Marocain. Après avoir ouvert la marque pour l’ASNL, le milieu offensif a tout simplement pété les plombs. Contestant une décision arbitrale, qui refusait un penalty douteux aux Lorrains, l’ancien Rennais est allé pousser l’homme en noir. Rouge direct et logique pour une attitude inexcusable.

Mobido Maïga (Le Mans) : Jusqu’à présent, le jeune Malien avait fait preuve d’une belle régularité pour sa première saison en tant que titulaire. Mais, pour le dernier match de la saison, dans un club qui n’espérait plus rien, l’ancien du Raja n’a rien montré face à des Lyonnais qui en voulaient tout simplement plus. En roue libre, l’attaquant sarthois n’a pas marqué son huitième but de la saison, cédant sa place à Diawara (72e) et laissant les filer chuter face à un OL européen (2-0).

Kevin Prince Boateng (Portsmouth) : Pour le match le plus important de la saison de Pompey, le Ghanéen est passé à côté. Un match compliqué pour le milieu de terrain d’origine allemande, qui a peiné face aux poids lourds de Chelsea, en finale de FA Cup (1-0). Averti sur un vilain tacle sur Michael Ballack (35e), avant d’être sorti à la 74e minute au terme d’une bien pâle prestation.