casttle-6.gif

Grande journée pour la CAN 2004. Après le match d’ouverture et la difficile victoire de la Tunisie sur le Rwanda (2-1), trois matchs étaient au programme aujourd’hui. RDC-Guinée, puis Zimbabwe – Egypte et enfin l’entrée en lice des doubles champions d’Afrique en titre avec Cameroun – Algérie.


Ce dimanche, quatre anciens tenants du titre totalisant onze titres rentrent en lice. D’abord la RDC, victorieuse à deux reprises, en 1968 et 1974, face à la Guinée de Titi Camara, mais en l’absence de son attaquant vedette Shabani Nonda blessé pour toute la saison, les Congolais ne partent pas favoris. Pourtant, en première mi-temps se sont les Simbas de RDC qui font le jeu et ouvrent la marque par Alain Masudi à la 36ème minute. Mais en deuxième mi-temps les Guinéens vont faire parler le talent de leurs stars. D’abord Titi Camara égalise logiquement à la 67éme minute, puis le Bordelais Pascal Feindouno double la marque et assure la victoire à la 80ème minute. La Guinée revient ainsi à hauteur de la Tunisie dans ce groupe A.

L’Egypte sans briller

Puis dans le groupe C, l’Egypte quadruple vainqueur de la compétition (1957, 1959, 1986 et 1998) affronte le Zimbabwe. casttle-6.gifLargement favoris face à une équipe qui dispute sa première CAN, les Pharaons dominent largement la première mi-temps mais sans parvenir à marquer. Et sur le coup d’envoi de la seconde mi-temps, c’est même le Zimbabwe par Peter Ndlovu qui ouvre le score. Mais les Egyptiens ne se découragent pas, au contraire, ils vont accentuer leur domination et être récompensés d’abord sur un but un peu chanceux de Tamer Abdel Hamid à la 57ème minute, puis par Mohamed Barakat 5 minutes plus tard sur un but contesté, le ballon ayant été dégagé sur sa ligne (ou juste derrière…) par un défenseur zimbabwéen. Au final l’Egypte s’impose sans briller 2-1 face au surprenant Zimbabwe.

Enfin, dans le deuxième match de ce groupe C, le Cameroun, quatre fois champion (1984, 1988, 2000, 2002) et double tenant du titre, a dû concéder un match nul plutôt surprenant face à une équipe d’Algérie (victorieuse en 1990) convaincante par ses qualités d’engagement, qui lui ont d’ailleurs valu deux cartons jaunes, et par son organisation tactique, rigoureuse de bout en bout. Zafour à la 51éme pour l’Algérie répondant à un but signé M’Boma en fin de première mi-temps (43éme). Une équipe des Fennecs qu’il va falloir suivre attentivement car elle pourrait, sur sa lancée, créer la surprise dans la suite de la compétition.

Lire aussi :

 Retrouver l’ensemble des résultats de la CAN