Henri Bedimo ne connaît pas la réussite qu’avec Lens. Il est depuis peu international camerounais. Et il compte bien briller avec le Racing pour se faire une place dans le groupe qui ira en Afrique du Sud cet été. Interrogé par lensois.com, l’ancien latéral de Châteauroux est revenu pour lensois.com sur cette belle année 2010: « C’est sûr, c’est le rêve. Il y a encore six mois, j’étais très loin de la sélection. Je n’y pensais pas vraiment. Avec Châteauroux, on jouait plutôt le maintien. C’était difficile de prétendre à une place dans le groupe. Mais j’ai enchaîné les bonnes prestations en club. Je me suis dit que je pourrais peut-être jouer la Coupe du monde si je retrouve un club de l’élite. Je sais que les places sont très chères en sélection et que j’ai intérêt à bien figurer quand je joue. Mais, pour continuer à être sélectionné, ça passera avant tout par de bons résultats avec Lens et même si on obtient le maintien rapidement, il faudra essayer de finir la saison du mieux possible. »