L’équipe de football des Eléphants de Côte d’Ivoire n’a plus d’entraîneur. Patrick Parizon a annoncé sa démission, alors que selon la Fédération ivoirienne de football, il aurait été renvoyé à cause de mauvais résultats.


Les Eléphants ivoiriens ont perdu leurs repères, ils sont encore une fois privés d’entraîneur. Patrick Parizon a annoncé sa démission la semaine passée, pour cause d’impayés. De son côté, la Fédération ivoirienne de football (FIF) l’a officiellement renvoyé quelques jours plus tard après une  » série de mauvais résultats « .

Patrick Parizon avait signé au mois de mars un contrat de deux ans. Il devait entraîner les Eléphants pour le tournoi éliminatoire de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, ainsi que pour les matchs de qualification de la prochaine Coupe du Monde. Les footballeurs ivoiriens se retrouvent seuls alors qu’ils doivent disputer deux matchs de sélection le mois prochain.

Sept entraîneurs en huit ans

L’entraîneur français dénonce la difficulté des conditions, notamment politiques, dans lesquelles il doit travailler, et critique le manque d’engagement de ses joueurs.

Il a aussi des choses à se reprocher, et a d’ailleurs perdu toute crédibilité lors du match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations qui s’est déroulée au mois d’octobre. La victoire médiocre (1-0) des Eléphants contre la Libye a attiré sur lui les foudres des supporters et de la presse. Parizon savait qu’il devrait choisir entre la démission ou le renvoi, il n’a pas su trancher.

Les Eléphants sont de nouveau confrontés à une absence difficile à gérer. Depuis 1992, sept entraîneurs se sont succédés à la tête de l’équipe, ce qui expliquerait qu’elle ne soit jamais arrivée en finale de la Coupe du Monde. Le départ de Patrick Parizon risque de ruiner ses chances pour 2002, à moins que la FIF ne lui trouve un remplaçant à la hauteur.