Ce week-end, nos stars africaines ont souvent été décisives au sein de leurs équipes. A l’heure où les différents championnats arrivent à leur terme, nos étoiles brillent de plus en plus.


Dans la Bundesliga, le Nigérian Victor Agali, joueur du club de FC Hansa Rostock, a été l’auteur des deux seuls buts face à VfL Bochum, bon dernier du championnat. Ces buts du Nigérian sont importantissimes. Ils permettent à son équipe de rester dans le ventre mou du championnat et de se maintenir loin du fossé des relégables.

En Italie, le Camerounais Patrick Mboma : a été l’auteur d’un match solide avec Parme. Il a participé par son action sur le front de l’attaque, à la victoire de son équipe sur Udinese par 3 à 1. Il a commencé le match en tant que titulaire, une place qui semble de plus en plus lui coller à la peau. Depuis son titre olympique, l’ex-attaquant du PSG se fait une place au sein de l’effectif pléthorique de Parme.

Eto’o terrasse Goliath

En Espagne, le match le plus important était celui du Real Madrid, qui avait l’occasion de distancer ses poursuivants en obtenant un bon résultat face à l’équipe de Majorque,  » Le tueur de géants « . Majorque est la bête noire des grands de la Liga. Les matchs face à Majorque ne sont pas des sinécures. A domicile ou à l’extérieur, elle se montre souvent intraitable avec les  » ogres  » du championnat. Preuve la défaite du  » Superdepor  » à Majorque, avec un but de Samuel Eto’o. Ajouté à cela, l’excellent nul obtenu en déplacement au Nou Camp, fief du Barça.

Une victoire du Real, et celui-ci verrait le titre se rapprocher, ses concurrents ayant tous concédé le nul ou la défaite. Mais Eto’o ne l’entendait pas de cette oreille. Son but plein d’opportunisme dans la première mi-temps a fait voler en éclats les espoir caressés par le Real de vivre une fin de saison tranquille. Un match qui se solde par un fatal 1 à 0 pour Madrid. Et le plus drôle est que Eto’o est prêté à Majorque par… le Real. Gageons que la blague est moins savoureuse pour les  » Merengue  » .