Quasiment inconnue au plan international, la sélection malawite a joué bien des tours lors des éliminatoires en Afrique. Tombeuse de la RD Congo, puis de la Guinée, l’équipe de Kinnah Phiri veut marquer les esprits.


Le sélectionneur

Né en 1954 au Malawi, Kinnah Phiri a fait carrière dans les années 1970, période où son pays a remporté 2 Coupes d’Afrique de l’Est (Cecafa Cup). Une fois retiré du circuit, il a pris en main plusieurs clubs du Malawi avant de s’exiler en Afrique du Sud. En 2006, il a été nommé à la tête des Free State Stars, qu’il a dirigé pendant 2 saisons. Après cette expérience, Phiri a pris en main la sélection du Malawi, dont il avait déjà dirigé les espoirs quelques années auparavant.

Le joueur à suivre

Avec 6 réalisations au cours des éliminatoires de la Coupe du Monde/CAN, Chiukepo Msowoya a fait aussi bien que Didier Drogba. Cinquième meilleur buteur du continent, la Malawite a été l’une des révélations africaines. En juin 2008, c’est lui qui a offert la victoire à son équipe contre l’Egypte (1-0) en entrant à 10 minutes du terme du match. Quelques mois plus tard, c’est encore grâce à lui que les Flammes ont fait chuter la RD Congo (2-1). Son doublé contre la Guinée en septembre 2009 (2-1) a qualifié son pays à la CAN. A seulement 21 ans, il est le sauveur national, et pourrait être la surprise du Groupe A.

L’objectif

Pour sa 2e participation à la CAN, le Malawi ne peut pas vraiment espérer des folies de ce tournoi. Le dernier match joué face à l’Angola (0-5), en 2003, n’est pas rassurant vis-à-vis du pays hôte de la compétition. En étant capable ces derniers mois d’accrocher des grosses nations, comme la Côte d’Ivoire (1-1) ou l’Egypte (1-0), le Malawi a cependant prouvé qu’il devra être prise au sérieux pendant cette Coupe d’Afrique des Nations. Malgré tout, l’irrégularité des Flammes, avec 4 défaites lors des 6 rencontres du 3e tour, fait que le chemin vers les quarts de finale sera semé d’embuches. En préparation, les Malawites viennent de faire deux nuls face au Ghana (0-0) et à l’Egypte (1-1), de quoi offrir un doux espoir à leurs supporters.

Les forces

Dans un groupe où 10 joueurs évoluent en Afrique du Sud et 9 au Malawi, les attaquants, qui sont tous expatriés, semblent être les maillons forts. Chiukepo Msowoya, parti au Rwanda après une saison au Mozambique, fait souvent la différence. A côté de lui, Essau Kanyenda, sociétaire du championnat de Russie depuis 7 ans, fait figure de leader au niveau de l’attaque. A 27 ans, celui qui avait fait un essai à l’OM en 2002, puis est passé au Lokomotiv Moscou, est le plus expérimenté de cette ligne. Enfin, le troisième larron, Russel Mwaafulirwa, expatrié en Suède, compte également amener sa puissance (1.86m, 78kg) pour tenter de faire plier les adversaires des Flammes dans le Groupe A.

Les faiblesses

Plusieurs éléments de l’équipe évoluent encore au Malawi, un championnat assez peu réputé en Afrique. Mais parmi les titulaires, on retrouve des joueurs de 2e division sud-africaine. Peter Mponda, membre de la défense, est un joueur des Black Leopards, idem pour Moses Chavula, qui joue aux Nathi Lions. Le gardien de but, Swadyk Sanudi, évolue lui aussi à ce niveau, avec le FC Dynamos. Ce manque d’habitude des rencontres du plus haut niveau peut être un lourd handicap pour les Flammes, qui vont jouer des formations d’un rang supérieur sur le papier. Les 11 buts encaissés en 6 rencontres pour le 3e tour éliminatoire montrent cette fébrilité défensive. Au cours des 3 matchs de poule, la majorité des joueurs seront en surrégime par rapport à leur vraie valeur.

Gardiens

Simplex Nthara (MTL Wanderers), Swadyk Sanudi (Dynamos), Charles Swini (Super ESCOM)

Défenseurs

Moses Chavula (Nathi Lions), Elvis Kafoteka (Super ESCOM), Allan Kamanga (Dynamos), Peter Mponda (Black Leopards), Maupo Msowoya (Super ESCOM), Jacob Ngwira (Carara Kicks), Harry Nyirenda (MTL Wanderers), James Sangala (Primeiro Agosto)

Milieux

Dave Banda (Red Lions), Hellings Mwakasungula (Silver Strikers), Robert Ngambi (Black Leopards), Peter Wadabwa (Thanda Royal Zulu), Fisher Kondowe (Black Leopards)

Milieux-Attaquants

Joseph Kamwendo (Orlando Pirates)

Attaquants

Essau Kanyenda (KAMAZ), Chiukepo Msowoya (APR), Russel Mwaafulirwa (IFK Norrköping), Victor Nyirenda (Super ESCOM), Atusaye Nyondo (Carara Kicks), Jimmy Zakazaka (Bay United)

Par Matthieu Jennepin

Photo : Msowoya et les siens seront la découverte de la compétition (© Malawi.worldcupblog.org)