Les Queens du Ghana contestent leur défaite en demi-finale de la CAN féminine de football. Leurs deux buts ont été refusés par l’arbitre sénégalaise.


Fatou Gaye, une arbitre de football sénégalaise, pourrait ne pas être la bienvenue au Ghana, si d’aventure cette arbitre de football sénégalaise se risquait à voyager prochainement dans l’ancienne Côte de l’Or. Les Black Queens de l’équipe de football nationale ghanéenne, en tous cas, pourraient lui garder une certaine rancune de leur défaite contre l’Afrique du Sud (0-1) des Bayana Bayana en demi-finales de la seconde Coupe d’Afrique des nations féminine. Elles ont déjà décidé de contester officiellement son arbitrage de la partie.

En effet, les Black Queens ont perdu après s’être vues refuser deux buts en première mi-temps. Le premier était une frappe sur la barre transversale qui, tous les supporters ghanéens sont prêts à le jurer, a franchi ensuite la ligne blanche au pied du but. Le second était un penalty.

Comme les Nigérianes

Selon le Daily Graphic d’Acra, les joueuses n’auraient pas eu d’abord l’intention de porter plainte. C’est en revoyant les images en vidéo qu’elles ont décidé de lancer une action auprès des instances fédérales. Le journal est d’autant plus déçu que le match a été  » une affaire entièrement ghanéenne, à part pour les chances ratées.  » L’entraîneur des Queens, M. Paha, est moins tendre envers ses protégées :  » Toute cette histoire ne serait pas arrivée si les attaquantes s’étaient plus distinguées sur le terrain.  »

Coïncidence : dans l’autre demi-finale entre le Nigeria et le Zimbabwe, les Nigérianes se sont vues également refuser deux buts. Différence : elles en ont marqué six autres, comptabilisés ceux-là.