L’équipe algérienne de football doute. Que ce soit sur le plan sportif ou moral, elle a besoin d’une victoire dimanche pour se remettre en selle.


Les Verts doivent impérativement gagner, dimanche 8 octobre, leur prochain match de poule contre l’Angola à Luanda s’ils veulent conserver une chance de se qualifier à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2002. Après le médiocre 1 à 1 disputé à Alger contre le Burkina Faso cet été, les Algériens ont déjà épuisé leur maigre droit à l’erreur.

L’ensemble de la sélection paraît imprégnée de cette nécessité, faisant montre à l’extérieur d’une unité que l’on avait un peu oublié ces dernières années et qui est vitale dans les tournois d’élimination. La bande des Benarbia, Belmadi, Mamouni, Ghazi et autres Bourahli ne manque certes pas de talent, ni de la finesse technique et tactique qui ont toujours caractérisé le beau jeu algérien. Mais le moral défaillant a coûté cher aux Verts dans les dernières compétitions, en particulier dans la difficile sélection du Mondial 2002. Le rêve de Séoul et de Tokyo est déjà bien loin. Reste celui de la CAN.

Compromis avec Sedan ?

L’équipe est de retour ce soir d’un stage en France, qui semble-t-il s’est très bien passé. L’absence de Meçabih à l’avant ne devrait pas être trop sensible, le duo d’entraîneurs Djadaoui – Radulescu ayant eu largement le temps de rôder la solution Ghazi.

En revanche, les Verts vont sans doute regretter l’absence d’Adjaoud. Le milieu de terrain récupérateur, pilier du club de Sedan, dans le Nord de la France, éprouve en effet des difficultés à être libéré par son équipe. Celle-ci argue d’un match en retard difficile en championnat de France contre Rennes vendredi. Omar Kezzal, le président de la Fédération, est conscient de ce que le règlement est de son côté : la FIFA interdit en effet aux équipes de retenir leurs joueurs appelés en sélection nationale. Pour autant, les Verts entendent ne pas brusquer les choses et trouver un compromis avec Sedan.

Le match de D1 française se joue vendredi. Sera-t-il encore temps, ensuite, pour Adjaoud de rejoindre les Verts en Angola ?