Didier Drogba a signé son retour en marquant deux des quatre buts de Chelsea face à Rosenborg (0-4), mercredi soir, à Trondheim (Norvège), en Ligue des Champions. Une victoire synonyme de qualification pour le club anglais. Le résultat nul obtenu par l’équipe norvégienne à Londres, lors du match aller, avait précipité le renvoi de Jose Mourinho.


« Je ne peux pas vous dire s’il est à 100% mais je pense qu’il sera prêt pour demain », avait déclaré Avram Grant, l’entraîneur de Chelsea, à propos de Didier Drogba, à la veille du match des Blues contre Rosenborg, à Trondheim (Norvège), en Ligue des Champions. Lors du match aller, le résultat nul obtenu par le club norvégien à Londres avait servit de prétexte au patron du club londonien, Roman Abramovich, pour renvoyer l’entraîneur emblématique de Chelsea, Jose Mourinho. Peut-être est-ce pour se rappeler au bon souvenir de son entraîneur préféré ? L’international ivoirien, de retour après avoir manqué la dernière journée de championnat, en raison d’une douleur au genou, était intenable mercredi soir.

Deux buts en 13 minutes

Didier Drogba marque le premier des quatre buts inscrits par Chelsea dès la 7e minute en profitant du travail d’Ashley Cole. Le milieu offensif anglais accélère depuis son camp et élimine trois adversaires, avant d’adresser une frappe plongeante des 30 mètres que le gardien norvégien ne peut que repousser. Gêné par un défenseur et dans un angle fermé, Drogba reprend le ballon de volée en ne laissant aucune chance à Lars Hirschfeld.

Sur le deuxième but, le milieu ghanéen Michael Essien, très en vue mercredi, reçoit le ballon au milieu de trois défenseurs dans la surface de réparation adverse. Contrôle manqué ou passe volontaire ? La balle atterrit dans les pieds du Drog, qui ouvre son pied gauche pour l’enrouler et la mettre hors de portée du gardien adverse. Le match n’en est qu’à sa 20e minute et deux autres buts vont suivre, à la 40e, par Alex, sur un coup franc des 30 mètres pourtant sans grand danger, puis par Essien, qui profite encore d’un bon travail de Joe Cole et d’une frappe repoussée par le portier norvégien (73e).

Avec 11 points avant le dernier match de poules, contre 7 pour Rosenborg, son poursuivant, Chelsea est assuré de finir en tête du groupe B.