L’Esperance de Tunis a écrasé Sable de Batie 4 à 0, dimanche 23 juillet, en Ligue des champions.


Les Sang et Or se sentent pousser des ailes. Dimanche dernier, l’Esperance sportive de Tunis (EST) a battu 4 à 0 Sable de Batie, équipe camerounaise accueillie au stade olympique d’El Menzah. L’EST a fait une entrée en fanfare dans le groupe 1 de la Ligue des Champions.

Le match ne s’annonçait pas si facile à gagner. En l’absence d’un bon nombre de joueurs, Tony Piechniczek, entraîneur de l’EST, a dû remanier sa défense. Chihi s’est ainsi retrouvé à jouer dans l’axe central. L’équipe de Tunis n’était pas habituée à une telle composition.

Ouverture du score à la 36e minute

A la première mi-temps, l’Esperance ST se cherche. Face à l’équipe camerounaise, l’attaquant Ali Zitouni manque plusieurs occasions : un tir mal cadré dès la 4e minute, un mauvais lob à la 17e, puis un tir trop croisé. Sable de Batie se prend même à espérer, avec un tir de Manoug à quelques centimètres des cages d’El Ouaer.

A la 36e minute, Gabsi ouvre la marque en trompant Oben Tabi, le gardien camerounais, et libère son équipe. Après l’entrée d’Hammami à la deuxième mi-temps, le jeu bascule. Sable de Batie subit. Zitouni concrétise enfin à la 73e minute en marquant de la tête. Puis c’est au tour d’Hammami qui, à la 87e minute, file droit au but sur un centre. A la 89e minute, le même Hammami donne le coup de grâce, avec une frappe déviée par un défenseur camerounais.

Grâce à cette victoire, l’Espérance ST se met à rêver de réitérer l’exploit de 1994, en gagnant la Coupe d’Afrique des clubs champions en décembre prochain. Pour cela, les Sang et Or devront disposer de leurs principaux rivaux en groupe 1, les Sundowns de Pretoria, qu’ils rencontrent le 19 août.