Epinglé par l’ancienne gloire Mido pour avoir contracté le coronavirus en assistant au mariage de son frère en Egypte avant la trêve internationale, Mohamed Salah peut compter sur la compréhension de son entraîneur à Liverpool, Jürgen Klopp. Le technicien a refusé de dévoiler le contenu exact de la discussion qu’il a eue avec le Pharaon, mais il a tenu à le défendre publiquement.

«Il n’y a rien à dire en public sur toutes les choses dont je parle avec mes joueurs. Mais je peux dire que l’été dernier, j’étais en Allemagne et un de mes amis a déplacé sa fête d’anniversaire pour mois. Il y avait 50 personnes présentes. J’ai décidé à la dernière minute de ne pas y aller. (…) Dans d’autres pays, la pression sociale est plus forte et le mariage d’un frère est un moment très spécial. Ce que je peux dire, c’est que mes joueurs sont tous incroyablement disciplinés. Bien sûr, il y a quelques cas, mais ils sont tous au courant de la situation», a plaidé l’Allemand en conférence de presse.

«Mais parfois, ça ne marche pas comme ça et quelque chose se passe, et nous sommes dans la situation où nous sommes, mais tout le reste est entre moi et Mo. On en a déjà parlé et tout va bien», a assuré un Klopp plein de compréhension.