Depuis quelques temps déjà, Alain Giresse, le sélectionneur du Mali, fustige le manque de réalisme de ses Aigles. Vainqueur du Liberia (2-1), lors de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2102, le technicien français sait qu’il lui reste du travail. « D’abord, on va retenir la victoire, mais c’est vrai, j’aurais aimé qu’on soit plus à l’aise dans ce match en transformant les occasions que nous nous sommes créées et qui ont été nombreuses. Un match, ce sont les occasions de but ; vous les concrétisez et la partie prend une autre dimension.   Aujourd’hui, on est toujours sur le fil du rasoir, surtout quand on prend un but comme celui que les Libériens nous ont marqué. Nous avons manqué de maîtrise dans le jeu », a-t-il affirmé sur le site de la CAF.