Tout ça pour ça… Très attendu depuis son officialisation en début d’année, le match amical entre le Maroc et l’Argentine a été bien loin de tenir ses promesses ce mardi à Tanger et l’Albiceleste s’est imposée 1-0 au terme d’une partie sans saveur.

A la déception d’avant-match avec les forfaits de Ziyech et des Argentins Otamendi, Di Maria et surtout Messi, s’est ajoutée celle du match en lui-même avec quasiment pas d’occasions et un jeu terriblement haché. Là où on pouvait espérer un match technique et ouvert, on aura eu droit à une partie perturbée par les fortes rafales de vent et surtout par une interminable série de fautes. Mauvais coups, gestes d’antijeu, provocations… A ce niveau-là, les deux équipes n’ont pas été en reste.

Correa offre la victoire aux Argentins

A part ça, avec un onze proche de son équipe-type, le Maroc a globalement dominé la rencontre face à une Argentine remaniée, sans génie et décevante. Mais à part une frappe trop molle de Boutaib après une chevauchée de Mazraoui en début de match, les Lions de l’Atlas auront eu beaucoup de mal à s’approcher du but adverse. Défensivement, ils n’ont pas tremblé non plus, hormis sur un centre dégagé in extremis par Saiss devant Martinez au retour des vestiaires.

Mais il aura suffi d’un bon une-deux entre Suarez et Angel Correa et d’une frappe croisée du Colchoneros à l’entrée de la surface pour tromper la vigilance de Bounou (0-1, 83e) et permettre à l’Argentine de remporter un tout petit match. Après le 0-0 concédé vendredi au Malawi avec une équipe B, les supporters marocains risquent de rester un peu sur leur faim ce mois-ci. Malgré tout, Hervé Renard a pu procéder à une large revue d’effectif, qui l’aidera à trancher au moment de faire sa liste pour la CAN…

Le résumé du match en vidéo

Le onze de départ du Maroc

Bounou – Mazraoui, Benatia, Saiss, Da Costa, Hakimi – El Ahmadi, Boussoufa – Boufal, Belhanda – Boutaib

Le onze de départ de l’Argentine