Blessé à la cuisse gauche, l’international marocain Nordin Amrabat va devoir observer un repos de trois semaines minimum. Ces dernières heures, la presse saoudienne affirmait que le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, aurait mis la pression sur le club de son joueur, Al Nasr, en menaçant de le poursuivre devant la FIFA si Amrabat rejoue trop vite, ce qui pourrait compromettre son rétablissement pour la CAN 2019. Un raisonnement tout de même tiré par les cheveux et démenti par Renard.

« Une nouvelle fois, comme à chaque approche de compétitions internationales depuis mon arrivée au Maroc, certaines personnes et médias cherchent à déstabiliser la sélection nationale par de fausses informations et rumeurs infondées.  Aussi, je démens fermement vouloir saisir la FIFA, je ne sais à quel titre d’ailleurs, pour Nordin Amrabat et son club Al Nasr avec qui j’entretiens d’excellentes relations. À bon entendeur… » , a clarifié le double vainqueur de la CAN sur les réseaux sociaux. Voilà qui est dit !