Grand absent de la liste du sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, pour les matchs contre la Mauritanie (15 novembre) puis le Burundi (19 novembre) dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021, Amine Harit a très mal pris la décision du technicien, qui n’est clairement pas motivée par un motif sportif puisque le milieu de terrain marche sur l’eau actuellement avec Schalke 04. On en sait désormais un peu plus à ce sujet suite aux confidences réalisées par «un proche de la sélection» à France Football.

«L’absence d’Harit ? C’est pour des raisons liées à la discipline, le sélectionneur s’en expliquera en conférence de presse», a indiqué cette source. «Mais au-delà de ça, Vahid Halilhodzic est là pour remettre de l’ordre. Il veut de l’exigence. Il peut paraître dur. Oui, il l’est mais il est avant tout juste. (…) Rien n’est définitif mais il est encore plus exigeant avec les joueurs talentueux, souvent irréguliers. C’est un message qu’il envoie à tous les sélectionnés.»

FF ajoute que l’ancien Nantais avait été prévenu par Halilhodzic de sa décision mais qu’il a toujours beaucoup de mal à l’encaisser…