A la recherche d’un attaquant pour pallier la longue indisponibilité de Luis Suarez, le FC Barcelone a multiplié les pistes durant le mercato d’hiver et les noms de deux Africains ont notamment circulé : le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal) et surtout le Congolais Cédric Bakambu (Beijing Guoan). Le secrétaire technique du club catalan, Éric Abidal, a confirmé au cours d’une interview accordée au quotidien Sport que ces deux pistes ont bien été explorées.

«Il y avait des joueurs dans cette liste. Mais il n’y a jamais eu d’accord avec l’un d’eux. On prenait simplement des informations. On n’a pas seulement analysé Bakambu, mais aussi d’autres joueurs dans cette liste de possibles recrues. On parle de Giroud, Llorente, Aubameyang, etc. À la fin, la décision sportive qui a été prise (ne pas recruter, ndlr), je pense qu’il s’agit de la meilleure pour le club», a récapitulé l’ancien international français.

Même s’il n’y avait peut-être pas un accord total avec Bakambu, le dossier était tout de même suffisamment avancé pour que le Barça demande au Congolais de se rendre en Catalogne pour finaliser son arrivée, avant de lui faire faux bond au dernier moment