En quête d’un attaquant, l’Olympique de Marseille pense à El Bilal Touré (18 ans), auteur de débuts prometteurs en Ligue 1 avec Reims qu’il a rejoint en janvier dernier. Mais, comme indiqué mardi par France Football, le club champenois n’a aucune intention de se séparer de son jeune talent malien. C’est le président rémois Jean-Pierre Caillot qui l’a lui-même signifié.

«C’est logique que ce garçon qui a tout juste 18 ans et qui affole les radars de toute l’Europe fasse qu’on soit contacté. On a été contacté en France, notamment par l’Olympique de Marseille. Depuis le départ, on a été clairs d’entrée. Il n’y a pas de discussions en cours», a clarifié le dirigeant au micro de RMC. «Ce garçon, qu’on avait déjà ciblé depuis longtemps, nous a rejoint en janvier. Il a passé même pas six mois sur le terrain à cause du Covid. Donc si on veut être concrets dans notre réalisation, il n’est pas question qu’un joueur qui nous a rejoints quitte le club après six mois car il a réalisé des bonnes performances. Tout le monde peut nous contacter, le joueur jouera avec le Stade de Reims cette année. Il n’a pas de bon de sortie. Nous, en général, on fait ce qu’on dit.»

FF indiquait que seule une offre folle, supérieure à 20 millions d’euros, pourrait inciter Reims à ouvrir la porte. Mais comme la tendance est à la modération cette année sur le mercato en raison du contexte particulier, cette offre a peu de chances d’arriver…