Après Eric-Maxim Choupo-Moting en 2018 et Idrissa Gueye en 2019, le Paris Saint-Germain pourrait à nouveau se tourner vers l’Afrique l’été prochain ! Ce mardi, France Football présente en effet les premières pistes de recrutement pour la saison prochaine et les noms de trois joueurs africains ressortent.

Celui qui fera le plus parler est inévitablement Sadio Mané. L’ailier de Liverpool «commence à recueillir de précieux suffrages (en interne, au PSG, ndlr), surtout en cas de départ de Neymar» dont il est perçu comme le «candidat parfait» pour le remplacer, indique FF. Evidemment, il ne sera pas simple de convaincre le Sénégalais, sous contrat jusqu’en juin 2023 avec Liverpool, ni son club, mais de récents épisodes pourraient inciter le Lion à envisager un départ. On pense à sa dispute avec Mohamed Salah (celle-ci est oubliée, mais elle est significative de l’excès d’individualisme dont fait parfois preuve le Pharaon) et au soutien public de Jürgen Klopp à Virgil van Dijk pour le Ballon d’Or, que Mané a certainement eu du mal à digérer. De quoi alimenter la rumeur.

Un coup à jouer pour Koulibaly

En parallèle, le magazine évoque la piste menant à un autre Sénégalais, Kalidou Koulibaly, pour remplacer Thiago Silva, en fin de contrat en juin et qui n’est toujours pas certain d’être prolongé. Longtemps intouchable, le défenseur central pourrait voir Naples, qui veut partir sur de nouvelles bases, ouvrir la porte au cours des prochains mois. Reste que la concurrence sera rude puisque le Real Madrid et Tottenham sont notamment annoncés sur les rangs.

Enfin, l’hebdomadaire confirme que le Niçois Youcef Atal reste ciblé au poste de latéral droit pour compenser le possible départ de Thomas Meunier, lui aussi en fin de contrat en juin mais qui ne devrait pas être prolongé. Actuellement blessé pour plusieurs mois, l’Algérien n’est toutefois pas le seul sur la short-list du PSG et Mattia De Sciglio (Juventus Turin), moins cher, reste lui aussi dans le viseur. Affaire à suivre…