Longtemps présenté comme favori pour recruter le Ghanéen Mohammed Salisu (21 ans), révélé cette saison en Liga avec Valladolid, Rennes a finalement été confronté à la volte-face du défenseur central, qui préfère rejoindre l’Angleterre pour des questions linguistiques. Un revirement plutôt bien digéré par le président rennais Nicolas Holveck.

«Sa langue maternelle le fait tourner plus vers la Premier League. On ne va pas forcer un joueur. On a tout fait pour le convaincre mais il a préféré la Premier League. On a d’autres pistes tout aussi intéressantes. Je ne fais pas de reproches à Salisu. On a ressenti beaucoup de sincérité dans notre discussion quant à sa préférence d’évoluer dans un pays de langue anglaise. On ne veut pas forcer les choses», a conclu le dirigeant ce lundi en conférence de presse, confirmant donc la fin de cette piste.

Aux dernières nouvelles, Salisu pourrait prendre la direction d’Everton ou Southampton.