atal nice algérie

PSG, Juve, Chelsea… Ces derniers mois, le nom du latéral droit ou ailier de Nice, Youcef Atal (23 ans), a circulé dans les plus grands clubs européens. Resté fidèle aux Aiglons l’été dernier, l’international algérien estime qu’il était trop tôt pour rejoindre un club plus huppé.

«Par rapport à l’année passée, je pense que c’était trop tôt. Il y a des clubs qui voulaient me voir comme j’avais fait une bonne saison. Là, il faut que je me concentre pour encore faire une belle saison», a expliqué le vainqueur de la CAN 2019 dimanche sur le plateau du Canal Football Club.

Mais en fin de saison, la donne pourrait changer dans l’esprit du Fennec. «Je pense que je peux jouer dans un grand club. C’est mon objectif, je travaille pour ça. Il n’y a pas un joueur qui ne veut pas jouer dans un grand club et remporter des titres», a conclu Atal, sous contrat jusqu’en juin 2023. Mais le dernier mot reviendra aux dirigeants niçois, pas forcément très ouverts à un départ. «Il n’est pas prévu qu’il parte l’été prochain», déclarait ainsi récemment le président azuréen, Jean-Pierre Rivère, sur RMC.