Expulsé dimanche dernier contre Bordeaux (1-2), l’attaquant de l’AS Monaco, Islam Slimani, aurait dû purger le premier de ses deux matchs de suspension ce dimanche lors du choc contre le PSG comptant pour la 15e journée de Ligue 1. Mais, comme on le sait, cette affiche a été reportée en raison des fortes pluies sur la Côte d’Azur.

Conséquence : l’international algérien purgera sa suspension contre Toulouse mercredi puis face à Amiens samedi* et il sera éligible pour le match Monaco-PSG qui ne pourra pas avoir lieu avant janvier 2020 au vu du calendrier très chargé du club de la capitale. Une très mauvaise nouvelle pour le PSG…

*Concernant le cas très spécifique d’un joueur suspendu pour un match reporté, le site CulturePSG rappelle la jurisprudence en la matière en prenant l’exemple de Marco Verratti la saison passée. L’Italien «était suspendu pour le match Dijon/PSG initialement prévu le samedi 15 décembre 2018 mais la rencontre avait été déplacée en raison des Gilets Jaunes et sera finalement jouée le 18 mars 2019, avec l’Italien en titulaire. Le milieu de terrain avait purgé sa suspension dès le match suivant le report, à savoir le 8e de finale de Coupe de la Ligue face à l’US Orléans joué le mardi 18 décembre, et il pouvait donc jouer à Dijon», expliquent nos confrères. Il en ira donc de même pour Slimani.