La première journée des matches retour a permis à huit équipes de se qualifier pour le tournoi continental. Le Gabon a raté la marche, et des incidents ont marqué la fin de Kenya – Malawi.


Le tournoi qualificatif de la zone Afrique à la Coupe du Monde de football 2002 débutera sans le Gabon, éliminé hier par Madagascar à Libreville en match retour des éliminatoires. Les Malgaches ont perdu 0 à 1, mais leur victoire 2 à 0 au match aller a assuré leur ticket pour l’une des cinq poules de qualification. Parmi les autres favoris, dont plusieurs avaient été malmenés à l’aller, le Nigeria a défait l’Erythrée 4 à 0, faisant oublier le match nul et vierge des Eagles à l’extérieur.

D’autres ont simplement confirmé, comme l’Afrique du Sud contre le Lesotho 1-0 (aller : 2-0), la Tunisie contre la Mauritanie 3-0 (2-0) et le Maroc contre la Gambie 2-0 (1-0).

Des  » petits  » pays de football ont saisi l’occasion d’adversaires à leur portée pour se frayer une place au tournoi. C’était le cas, hier, de la Namibie opposée aux Seychelles 3-0 (1-1), de la Zambie contre le Botswana 1-0 (1-0), mais aussi de la Sierra Leone contre Sao Tomé et Principe 4-0 (2-0).

Coups de canette avant le coup de sifflet

Avant la fin des matches retour, prévue ce soir et demain, il reste une inconnue quant aux premiers résultats. A Nairobi, le Kenya et le Malawi ont vu leur match interrompu à quelques minutes de la fin par les jets de projectiles – surtout des canettes de soda – des supporters locaux. Ces derniers étaient furieux d’assister à l’élimination de leur équipe, après la défaite 2 à 0 lors du match aller. Devant la tournure prise par les événements, l’arbitre burundais Jean-Marie Hichiburundi a préféré séparer les deux équipes avant le coup de sifflet final. Ce sera maintenant à la FIFA de désigner le vainqueur du match. Il est également possible qu’une amende soit infligée à la fédération kenyane.