Peu inspirée face à des Libyens solides et décomplexés, la Tunisie a dû bénéficier d’un penalty transformé par Khazri pour enchaîner une deuxième victoire (0-1) dans les éliminatoires du Mondial 2018 vendredi et mettre la pression sur la RD Congo.


Après sa victoire contre la Guinée (2-0), la Tunisie a enregistré un deuxième succès de rang vendredi face à la Libye (0-1) à Alger à l’occasion de la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018. Une victoire acquise dans la douleur notamment au vu de la première période très moyenne des hommes d’Henri Kasperczak qui ont dominé dans la possession mais sans parvenir à mettre le danger sur les cages de Libyens supérieurs dans les duels aériens, rigoureux défensivement, et explosifs à la récupération du ballon.

Saltou aurait même dû ouvrir le score pour la Libye sur un centre de Benali mais le but a été injustement refusé pour un hors-jeu inexistant. Alors que les Tunisiens multipliaient les fautes, El Amame frôlait à nouveau le but mais sa tête passait juste au-dessus du cadre. Un peu mieux en toute fin de première période, les visiteurs tentaient enfin quelques combinaisons.

Sliti, le déclencheur

Mais au retour des vestiaires, le capitaine libyen Ali Salama plombait définitivement les siens en accrochant puis fauchant un Khenissi jusqu’là décevant à l’entrée de la surface. Verdict : un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion et un penalty que Khazri transformait péniblement d’une frappe qui passait juste sous Nashnush (0-1, 50e sp).


Libye vs Tunisie (0-1) – Eliminatoires CDM 2018 par afrikfoot

Mieux après ce but notamment sous l’impulsion de Sliti, entré à la pause en lieu et place d’un Ben Hatira décevant, les Aigles de Carthage profitaient de leur supériorité numérique pour se montrer plus remuants mais Nashnush se jetait pour repousser le tir de Khenissi. En face, les hommes de Jalal Damja manquaient l’égalisation sur une frappe qui passait juste à côté.

Sliti répliquait sur deux occasions, dont un joli coup-franc boxé par le gardien adverse. Deux opportunités qu’ont failli regretter les Tunisiens mais Zubya, qui pensait égaliser, était signalé hors-jeu. La bande à Abdennour prend donc provisoirement trois points d’avance en tête du groupe A et met la pression sur la RDC qui se déplace en Guinée dimanche. Du côté des Chevaliers de la Méditerranée en revanche, les rêves de qualification sont presque déjà brisés puisque les Libyens accusent six points de retard sur le leader tunisien. Or, seule la première place est qualificative pour la Russie…

 Les onze de départ :

Libye : Nashnoush, Sabbou, Al-Warfali, Slama, El Gamal, El Ammami, El Musrati, Mounir, Ben Ali, Hamdou El Houni, Anis Saltou

Tunisie : Mathlouthi – Nagguez, Abdennour, Mohsni, Dhaouadi, Maaloul – Ben Amor, Sassi – Ben Hatira, Khenissi, Khazri